Passer de LinkedIn au call simplement et naturellement 💻📲

Hello,

J’espère que tu vas bien et que tu supportes mieux que moi la chaleur qui règne en ce moment. 😅

L’un des avantages d’être freelance, c’est aussi de pouvoir bosser dans des tenues indécentes.

Hier je discutais avec une cliente (je te rassure j’étais vêtu) et on en est venus au fait qu’elle devrait solliciter des conversations avec sa cible afin de pouvoir valider son nouveau positionnement, en apprendre davantage sur elle puis par la suite valider son offre.

Discuter avec ses clients potentiels est vital à tous les stades de son activité.

Pas de conversation = pas de relation de confiance = pas de clients. 🤷‍♂️

Et faut l’avouer, c’est quand même bien plus simple de faire ça de vive voix.

La question qui se pose – et que tu te poses peut-être parfois – c’est :

Comment passer de la messagerie au call (téléphone, visio) ?

On ne sait pas trop ni comment, ni quand le proposer. Comment s’assurer de ne pas perdre de temps avec les mauvaises personnes. Si on doit d’ores et déjà donner des conseils avant l’appel ou non.

Aujourd’hui je réponds à toutes ces questions et je te propose une méthode simple et naturelle pour passer du virtuel au réel.

passer de la messagerie linkedin au call

La méthode et le contexte 🖼️

Ça paraît évident mais ça vaut le coup de le rappeler :

Le but de tes conversations en messagerie avec des clients potentiels est de les faire venir au téléphone avec toi.

Pas de leur en mettre plein la vue pour vendre tes services ou de discuter avec eux pendant des semaines pour t’en faire des amis.

Rien de mal bien sûr à être amis mais c’est davantage un effet collatéral d’un bon positionnement qu’une stratégie de vente.

Qui plus est, on a tous à priori que 24h dans nos journées donc autant être efficace.

Disons maintenant que t’aies réussi à générer des conversations en messagerie de différentes façons :

  • En prospectant à la dure
  • En étant recommandé ou trouvé
  • Grâce aux interactions sur tes posts

A partir de là, la stratégie en 3 étapes va simplement consister à :

  1. Poser les bonnes questions
  2. Donner quelques conseils
  3. Proposer de continuer de vive voix

Avant de te détailler chaque étape, j’aimerais rappeler autre chose.

Comme t’as pu le voir ci-dessus, la démarche est simple alors ne stresse pas et n’aies pas peur de “dire ce qu’il ne faut pas”.

Détends-toi et ne complique pas inutilement les choses. Il ne s’agit que d’une discussion banale entre deux êtres humains.

Ne te transforme pas, reste naturel et évite l’approche scriptée robotique.

1) Poser les bonnes questions 🗣️

L’objectif de cette 1ère étape est d’en savoir un peu plus sur l’autre dans le but de lui donner quelques conseils personnalisés.

Imaginons par exemple que cette personne ait liké/commenté ton dernier post.

Tu peux amorcer la conversation par :

“Salut machine, merci pour ton like/commentaire sur mon post. Content que [problématique] te parle. C’est en effet un sujet récurrent chez mes clients et je pense que c’est important de lui donner de la visibilité. Comment tu te débrouilles à ce niveau ?”

Ou tout simplement en rebondissant sur le contenu de son commentaire pour que ce soit encore plus naturel.

Poursuis alors la conversation tranquillement en faisant par exemple une remarque, en racontant une anecdote, en donnant un petit conseil mais en concluant toujours avec une autre question.

Détermine en amont les 2 ou 3 questions les plus importantes qui te permettront de savoir presque à coup sûr si la personne est un client potentiel.

Puis essaie de faire la transition vers ces questions en évitant de perdre le fil ou d’en poser 50 au risque de passer pour un enquêteur de la DGSE. 🕵️

Une fois les infos collectées et les voyants au vert, il est temps de passer à l’étape 2.

2) Donner quelques conseils 💎

A nouveau tout naturellement, tu vas te servir des réponses obtenues pour apporter quelques conseils personnalisés à sa situation.

Si, par exemple, j’ai demandé :

“Et à ton avis, pourquoi tu n’arrives pas à obtenir assez de clients au bout d’1 an et demi à ton compte ?”

Et qu’on me répond :

“Je pense que ça vient de ma visibilité. J’ai du mal à savoir quoi poster sur LinkedIn donc je ne tiens jamais longtemps dans la durée”

Je peux enchainer avec :

“Je comprends. C’est normal en réalité que t’aies du mal. D’après ce que je vois, je dirais que ton souci se situe surtout au niveau de ton positionnement et de ta cible parce que…”

En procédant ainsi, t’apportes non seulement une réponse que la personne n’avait peut-être pas envisagée mais aussi un regain d’espoir en réalisant qu’elle s’y prenait mal ou comptait s’y prendre mal.

Elle réalise aussi que tu possèdes sans doute la solution mais de ton côté tu dois résister à l’envie de tout lui expliquer à travers 12 paragraphes dans la messagerie et c’est là qu’entre la 3ème et dernière étape.

Le but n’est pas de faire de la rétention d’infos (je suis contre cette pratique) mais plutôt de les donner dans un meilleur contexte pour chacun.

3) Proposer de continuer de vive voix 👥

Proposer un call à quelqu’un est quelque chose de paradoxal.

C’est quelque part ce qui angoisse le plus certaines personnes mais c’est aussi l’étape la plus simple.

Un peu comme la vente où 99% du boulot a été fait avant l’ultime question.

Dans le cas présent, on peut simplement demander :

“Ça te dirait qu’on se fasse un call rapide de 15-20 min dans la semaine ? C’est plus sympa de discuter de vive voix et plus pratique que la messagerie. Si ça te tente, je pourrais te donner d’autres conseils.”

Bien sûr à personnaliser selon ta cible et ton style de communication.

Ne pas passer ton temps à jouer au ping-pong et proposer un appel court te positionnera aussi comme un expert qui connaît la valeur de son temps.

Et si vraiment t’as peur que ce soit mal pris/compris, tu peux ajouter sur un ton léger :

“Garantie 0 pitch de vente. 😁”

Au final, ce premier appel sera surtout l’occasion de faire connaissance, qualifier le prospect, établir un diagnostic et donner quelques conseils supplémentaires.

Si tu sens qu’il y a un terrain d’entente, tu pourras toujours proposer à la fin un second call pour approfondir les choses, donner un plan d’actions et parler de tes services :

“Je vais devoir te laisser, merci beaucoup pour ce call. C’était un peu rapide, si ça te dit on peut s’en refixer un où on aura un peu plus de temps pour continuer la discussion et je te donnerais un plan d’actions par rapport à ce que tu m’as dit aujourd’hui.”

A personnaliser, tu connais la musique. 😊

〰️〰️〰️

Amener un client potentiel au téléphone ou en visio n’a pas besoin d’être compliqué.

Ne te prends pas la tête et reste naturel.

Tout ce dont t’as besoin, c’est un peu de pratique sur ces 3 étapes :

  1. Poser les bonnes questions
  2. Donner quelques conseils
  3. Proposer de continuer de vive voix

Tu te surprendras à quelle vitesse ça devient une seconde nature.

Et si tu veux en savoir plus sur ce sujet ou un autre, viens me retrouver dans la messagerie. 😉

Passe une fraîche journée !

– Alex 😎🤘

Si t’as trouvé ça intéressant, fais-en profiter !

Derniers Articles

Catégories

Envie de Faire Passer ton Activité au Niveau Supérieur ?

Inscris-toi à ma formation gratuite « Freelancing Starter » qui comprend : 12 leçons + feuilles de travail et mémos pour apprendre à te positionner en tant qu’expert, attirer tes clients idéaux et être mieux payé pour tes services.